Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rudolf Wolf

From Commission Historique
Revision as of 09:47, 8 April 2022 by L.strappazon (talk | contribs) (Remplacement de texte — « Strassburg » par « Straβburg »)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Rudolf Wolf
First name Rudolf
Last name Wolf
Gender masculin
Birth 23 January 1918 (Kusel (Saarpfalz))
Father's occupation Studienprofessor

These Todesfall infolge spastischer Oesophagusstenose, Emphysem und Spannungspneumothorax (Erlangen, 1943)
Examen 23 August 1943
Thesis supervisor Fritz Specht
Licence to practise medicine 1 July 1943
Profession Arzt

Title Dr. med.

Spécialités Medizin


Rudolf Wolf (1918-?) est un médecin allemand qui a effectué ses études de médecine sous le régime national-socialiste. Diplômé du baccalauréat en 1937, il fréquente ensuite les universités d’Erlangen, de Munich, puis de Wurtzbourg jusqu’en 1941. À compter du semestre d’hiver 1941-1942, il fait partie des premiers étudiants immatriculés à la Reichsuniversität Straβburg inaugurée au même moment en Alsace annexée. Il étudie à Strasbourg durant trois semestres, jusqu’au début de l’année 1943 et termine son cursus universitaire avec l’obtention, le 1er juillet 1943, de l’autorisation d’exercer la médecine (Approbation). Enfin, il soutient la même année sa thèse de doctorat de médecine réalisée sous la direction du professeur Specht de l’université d’Erlangen.

Biography

Enfance et scolarité

Rudolf Wolf est né le 23 janvier 1918 à Kusel en Sarre-Palatinat. Fils du professeur du secondaire (Studienprofessor) Christian Wolf et de son épouse prénommée Elisabeth, Rudolf Wolf débute sa scolarité à l’âge de six ans en fréquentant tout d’abord l’école élémentaire (Volksschule) pendant quatre années, entre 1924 et 1928.

Il poursuit dans son cursus scolaire dans le secondaire pendant neuf années supplémentaires, entre 1928 et 1937, dans la ville d’Erlangen. Il est alors élève dans un humanistisches Gymnasium, un établissement dans lequel les humanités prédominent dans l'enseignement, et où la formation est à la fois élitiste et abstraite. Élève doué, il obtient son baccalauréat (Abitur) le 13 février 1937.

À l’issue de sa scolarité, Rudolf Wolf accomplit vraisemblablement son service du travail obligatoire au Reichsarbeitsdienst (RAD) pendant six mois, puis effectue ensuite son service militaire d’active dans la Wehrmacht. Si le service militaire durait normalement deux ans, Rudolf obtient, semble-t-il, l’autorisation d’interrompre son service et de débuter rapidement des études de médecine.


Les études de médecine

Libéré du service actif, Rudolf Wolf entame aussitôt des études de médecine. Il s’inscrit dans un premier temps à l'université d'Erlangen, puis se rend à l’université Munich et à celle de Wurtzbourg. Après avoir réussi l’examen intermédiaire de médecine (ärztliche Vorprüfung), qui clôture les deux premières années de la formation universitaire de médecine, il valide ensuite les premiers semestres cliniques avant de s’immatriculer à la Reichsuniversität Straßburg en Alsace annexée à compter du semestre d’hiver 1941-1942.

D’abord domicilié au Dietrichstaden 1, puis au Herderstraße 12 à Strasbourg à partir de 1942, Rudolf Wolf termine à la Reichsuniversität Straβburg ses études de médecine avec les derniers semestres du cursus universitaire de médecine[1]. C'est à justement Strasbourg qu'il réussit, à l’issue du semestre d'hiver 1942-1943, son examen médical d'État (Staatsexamen) et qu’il obtient, le 1er juillet 1943, le diplôme lui permettant l'exercice de la médecine. Il s’agit du diplôme de l’Approbation, qui était également appelé Bestallung als Arzt sous le régime national-socialiste.


La thèse de doctorat de médecine

Durant ses études à la Reichsuniversität Straβburg, Rudolf Wolf prépare en 1943 une thèse de doctorat de médecine sous la direction du professeur Specht de la clinique universitaire oto-rhino-laryngologique d'Erlangen. Bien qu’il soit étudiant à Strasbourg, il soutient sa thèse à l'université Friedrich-Alexander d'Erlangen. Sa thèse de trente-deux pages est intitulée « Cas de décès à la suite de sténose œsophagienne spastique, d'emphysème et de pneumothorax compressif » Todesfall infolge spastischer Oesophagusstenose, Emphysem und Spannungs[p]neumothorax.

Dans les remerciements d’usage qu’il insère à la fin du manuscrit de sa thèse de doctorat, Rudolf Wolf tient à remercier son directeur de thèse, le professeur Specht d’Erlangen, mais également le Dozent Horst Wullstein (1906-1987) qui était devenu chef de clinique (Oberarzt) de la clinique oto-rhino-laryngologique de la Reichsuniversität Straβburg et qui était aussi l’un des examinateurs de son travail de thèse.


Loïc Lutz.


Landmarks

Locations

Nationalities

  • German

Confessions

Publications

Links to institutions

Erlangen

Universität München

Friedrich-Alexander-Universität Erlangen

Reichsuniversität Straβburg

Universität Würzburg

1918-01-23T00:00:00Z
Private life
Birth
1943-07-01T00:00:00Z
Private life
Licence to practise medicine
1943-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1943-08-23T00:00:00Z
Private life
Examen
1941-11-01T00:00:00Z
1943-01-01T00:00:00Z
Carreer
1941-01-01T00:00:00Z
1941-01-01T00:00:00Z
Carreer
1940-01-01T00:00:00Z
1940-01-01T00:00:00Z
Carreer
1939-01-01T00:00:00Z
1939-01-01T00:00:00Z
Carreer
{"selectable":false,"min":"1913-01-01T00:00:00Z"}

References

À propos de cette page

Rédaction : ©Loic.lutz



  1. Sur les dates de sa présence à la Reichsuniversität Straβburg, on s’appuie ici sur les travaux de recherches inédits non publiés de Tania Élias