Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Heinz Sander

From Commission Historique


Heinz Sander
First name Heinz
Last name Sander
Gender masculin
Birth 22 April 1920 (Bremen)
These Ein Beitrag zur örtlichen Therapie der Angina und des Erysipels mit dem Sulfonamidpuder "Marfanil-Prontaltein" (Reichsuniversität Straβburg, 1943)
Examen 3 June 1944
Thesis supervisor Wilhelm Dieker
Profession Arzt

Title Dr. med.


Biography

Heinz Sander est né le 22 avril 1920 à Brême. Il est le fils de Heinrich Hermann Sander et de son épouse Anny née Luitjens. Durant les premières années de sa vie, Heinz grandit dans sa ville natale. Il fréquente l’école élémentaire pendant quatre années, probablement jusqu’en 1930.

La famille déménage ensuite en Basse-Saxe et Heinz entre au Hindenburg-Realgymnasium à Papenburg dans le pays de l’Ems. En 1938, il termine sa scolarité par l’obtention de son baccalauréat (Zeugnis der Reife).

À l’issue de sa scolarité, Heinz effectue son service du travail obligatoire au Reichsarbeitsdienst au cours de l’été 1938, avant de s’engager comme volontaire dans l’armée au 1er octobre 1938. Il est affecté au premier régiment d’infanterie basé à Königsberg et intègre la troupe, participant sans doute aux premiers combats de la Seconde Guerre mondiale.


Les études de médecine

Le 10 janvier 1940, Heinz obtient des autorités militaires un détachement du service armé qui lui permet de débuter un cursus universitaire de médecine. Il s’immatricule à l’université de Königsberg en Prusse-Orientale à compter du premier trimestre 1940 et suit les deux premières années de sa formation. En avril 1941, il obtient l’examen intermédiaire de médecine (Physikum) concluant le cycle court des études médicales.

Le 1er mai 1941, Heinz est rappelé sous les drapeaux et finit par être affecté à une compagnie étudiante stationnée à Freiburg. Il s’inscrit alors à la faculté de médecine de l’université de Freiburg pour suivre un ou deux semestre(s) du cursus clinique.

Obtenant ensuite une mutation dans la compagnie étudiante de Strasbourg à la fin de l’année 1942, Heinz s’immatricule à la Reichsuniversität Strassburg à compter du semestre d’hiver 1942-1943.


La thèse de doctorat de médecine

Au cours de ses études en Alsace, Heinz entreprend de parachever sa formation universitaire par la rédaction d’une thèse de doctorat de médecine. En 1943, sous la direction du Dozent Wilhelm Dieker de la clinique médicale de Strasbourg, il rédige une thèse intitulée « Une contribution au traitement local de l’angine et de l’érysipèle avec la poudre de sulfonamide "Marfanil-Prontalbin" » (Ein Beitrag zur örtlichen Therapie der Angina und des Erysipels mit dem Sulfonamidpuder "Marfanil-Prontalbin").

Il revient rapidement sur l’historique de l’utilisation de la poudre de sulfonamide. Après son aperçu général sans détailler les apports et les évolutions de leur utilisation dans différents domaines médicaux (médecine interne, dermatologie, chirurgie), il s’attache à préciser la composition chimique du produit et ses effets. Heinz développe ensuite l’utilisation des sulfonamides dans le traitement de l’angine et de l’érysipèle depuis les débuts jusqu’aux dernières recherches de la science.

À la fin de sa thèse, il présente douze cas de huit patientes et de quatre patients admis à la clinique médicale II au printemps 1943 et traitées avec de la poudre de sulfonamide. À chaque fois, il résume l’anamnèse, son compte-rendu à l’auscultation, le déroulé et l’évolution du traitement, avant de présenter une courbe de l’évolution de la température et un résumé du bilan sanguin et de l’analyse sanguine.


Lebenslauf « brut »

Am 22 April 1920 wurde ich als Sohn des Heinrich, Hermann Sander und seiner Ehefrau Anny, geb[orene] Luitjens in Bremen geboren. Nach Besuch der ersten vier Volksschulklassen in Bremen war ich als Schüler an dem Hindenburgrealgymnasium in Papenburg/Ems, wo ich Ostern 1938 das Zeugnis der Reife erhielt. Im Sommer 1938 genügte ich meine Arbeitsdienstpflicht. Am 1. Oktober 1938 trat ich dann als Freiwilliger in das Infanterie-Regiment Nr. 1 in Königsberg ein. Nachdem ich von der Truppe am 10. Januar 1940 zum Studium entlassen worden war, begann ich mein Hochschulstudium mit dem 1. Trimester 1940 an der Universität Königsberg, an der ich im April 1941 das Physikum ablegte. Am 1. Mai 1941 wurde ich wieder zur Wehrmacht einberufen und der Studentenkompanie in Freiburg zugeteilt.

Zum W[inter]-S[emester] 1942/43 wurde ich dann so Studentenkompanie in Straßburg versetzt, bei der ich mich noch heute befinde.


Landmarks

Locations

Nationalities

Confessions

Publications

Relationships

Disciple of

Links to institutions

Reichsuniversität Straβburg

1920-04-22T00:00:00Z
Private life
Birth
1943-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1944-06-03T00:00:00Z
Private life
Examen
{"selectable":false,"min":"1915-01-01T00:00:00Z"}

References

À propos de cette page

Rédaction : ©Loïc Lutz