Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Karl Traeber

From Commission Historique


Karl Traeber
First name Karl
Last name Traeber
Gender masculin
Birth 22 March 1918 (Gunten/Kanton Bern, Schweiz)
These Über die Bestimmung eines Microbacteriums in Dottersackkulturen von Rickettsia prowazeki (Reichsuniversität Straβburg, 1944)
Examen 25 February 1944
Thesis supervisor Eugen Haagen
Licence to practise medicine 9 February 1942
Profession Arzt

Title Dr. med.

Spécialités Medizin


Karl Traeber est né le 22 mars 1918 à Gunten en Suisse, un petit village situé au bord du lac de Thoune dans le canton de Berne. Son père, Ewald Traeber, est un Allemand originaire de Dresde (Saxe) tandis que sa mère, Anna née Graber, est née à Gunten. On remarque toutefois qu’en raison de son ascendance paternelle, Karl s’identifie lui-même comme un « Reichsdeutscher ».

C’est dans sa ville natale que Karl débute sa scolarité. Il fréquente tout d’abord l’école élémentaire (Volksschule) jusqu’à la quatrième classe, avant d’entrer au Progymnasium, où il étudie jusqu’à la neuvième classe. Traeber change ensuite d’établissement pour une année, fréquentant le Freies Gymnasium de Berne pour la classe « Obertertia ». Souhaitant poursuivre sa scolarité en Allemagne, il se rend à Godesberg près de Bonn au printemps 1935, où il étudie dans établissement secondaire protestant (evangelisches Pädagogium). Deux ans plus tard, Karl obtient son baccalauréat (Reifeprüfung).

Comme à l’accoutumée sous l’Allemagne nazie, Karl Traeber se soumet au service du travail obligatoire (Arbeitsdienst) pendant près de sept mois, puis effectue son service militaire pendant un an et demi dans l’armée de l’air (Militärdienst).

Au printemps 1939, une fois dégagé de ses obligations, Karl débute des études de médecine à l’université de Munich. Toutefois, avec le début de la guerre, Karl a été contraint d’interrompre ses études pendant un semestre entier. Dégagé du service actif quelques mois plus tard, il parvient à poursuivre son cursus médical à Munich et obtient, à l’issue du quatrième semestre, l’examen intermédiaire de médecine (Physikum).

Karl reste encore à Munich pendant plus d’un an pour y débuter les semestres cliniques. Pour le septième semestre, l’autorité militaire à laquelle il est rattachée lui ordonne de changer d’université. Il est donc « muté » à la Reichsuniversität Straßburg, où il reste jusqu’à la fin de ses études de médecine. Le 9 février 1944, il conclut son cursus par l’obtention de l’examen médical d’État (Staatsexamen), qui permet d’obtenir l’autorisation d’exercer la médecine (Approbation).

En 1944, Karl Traeber complète son cursus universitaire par la rédaction d’une thèse de doctorat de médecine. Sous la direction du Professeur Eugen Haagen, directeur de l’institut de bactériologie de la Reichsuniversität Straßburg, Traeber travaille « sur la détermination d’une microbactérie dans des cultures de sac vitellin de Rickettsia Prowazeki ». Son travail concerne la contamination bactérienne du système expérimental de production du vaccin contre le typhus de son directeur de thèse Eugen Haagen au moment où celui-ci envisage une production de masse de son vaccin. Il est l’un des cinq doctorants que Haagen a supervisé entre 1942 et 1944 à la Reichsuniversität Straßburg.

Biography

Landmarks

Locations

Nationalities

  • German

Confessions

Publications

Relationships

Disciple of

Links to institutions

1Universität München
student, 1939 - 1940
2Reichsuniversität Straβburg
student, 1942 - 1944
1918-03-22T00:00:00Z
Private life
Birth
1942-02-09T00:00:00Z
Private life
Licence to practise medicine
1944-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1944-02-25T00:00:00Z
Private life
Examen
1939-01-01T00:00:00Z
1940-01-01T00:00:00Z
Carreer
1942-01-01T00:00:00Z
1944-01-01T00:00:00Z
Carreer
{"selectable":false,"min":"1913-01-01T00:00:00Z"}

References