Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Philipp Schumacher

From Commission Historique


Philipp Schumacher
First name Philipp
Last name Schumacher
Gender masculin
Birth 29 November 1919 (Straβburg i.Els.)
Father's occupation Enseignant (Lehrer)

These Oswald Schmiedeberg, der Begründer der experimentellen Pharmakologie (Reichsuniversität Straβburg, 1943)
Examen 17 December 1943
Thesis supervisor Heinrich Gebhardt
Profession Arzt

Title Dr. med.

Spécialités Medizin


Biography

Philipp Schumacher est un médecin alsacien diplômé de la Reichsuniversität Straßburg. Fils d’un enseignant, Gustav Schumacher, et de son épouse Maria née Engel, Philipp est né le 29 novembre 1919 à Strasbourg, dans une Alsace redevenue française.

Philipp grandit à Strasbourg et y effectue l’ensemble de sa scolarité dans sa ville natale. Il fréquente deux lycées situés en plein centre-ville de Strasbourg : d’abord le lycée Kléber, puis le lycée Fustel de Coulanges. Le 5 juillet 1937, à l’âge de dix-huit ans, il obtient son baccalauréat et décide de poursuivre ses études dans le supérieur.

Dès le semestre d’hiver 1937-1938, Philipp s’inscrit à l’université française de Strasbourg pour commencer sa formation médicale. Il parvient à conclure deux années complètes à Strasbourg (quatre semestres), profitant des enseignements des Professeurs Ambard, Bellocq, Bouin, Bounoure, Forster, Foresteir, Fontaine, Leriche, Maresquelle, Merklen, Staehling, Vlès et Weiss.

En septembre 1939, avec le déclenchement de la guerre et l’évacuation de l’université de Strasbourg, Philipp suit la faculté de médecine qui se replie à Clermont-Ferrand. Il poursuit son cursus pendant deux semestres où il a comme enseignants les professeurs Bert, Blanquet, Castaigne, Paturet et Schwartz.

Avec la capitulation française en juin 1940, Philipp s’immatricule dès le mois de septembre 1940 à l’université d’Heidelberg. Pendant trois semestres, il complète sa formation médicale grâce aux enseignements des Professeurs Berendes, Duken, Eichholtz, Engelking, Kirschner, Rodenwaldt, Oehme, Runge, Schminke, Schönfeld, Schneider, Stein et Weisszäcker.

En novembre 1941, Philipp retourne étudier à Strasbourg dès l’ouverture de la Reichsuniversität Straßburg. Il termine les quatre derniers semestres cliniques de son parcours universitaire, ayant comme maîtres les Professeurs Bostroem, Busse, Bickenbach, Gebhardt, Haagen, Hofmeier, Jacobi, Jensch, Klinge, Kohlrausch, von Neureiter, Nühsmann, von Reckow, Schmidt, Stein et Zukschwerdt. Le 5 juillet 1943, il réussit l’examen médical d’État (medizinisches Staatsexamen), un examen permettant l’obtention de l’autorisation d’exercer la médecine.

Après avoir fait la connaissance du Professeur Heinrich Gebhardt (institut de pharmacologie) à Strasbourg, Philipp décide de compléter sa formation universitaire par la rédaction, en 1943, d’une thèse de doctorat de médecine sous sa direction. Sa thèse est intitulée « Oswald Schmiedeberg, le fondateur de la pharmacologie expérimentale » (Oswald Schmiedeberg, der Begründer der experimentellen Pharmakologie).

Grâce au soutien de son directeur de recherches, Schumacher obtient l’accès à la bibliothèque de l’institut, l’« ancienne bibliothèque de Schmiedeberg », dont beaucoup d’écrits viennent compléter sa longue bibliographie (271 titres). Schumacher est l’un des trois doctorants encadrés par Gebhardt entre 1943 et 1944 à la Reichsuniversität Straßburg.

Au cours de ses études, Philipp travaille dans plusieurs cliniques et acquiert de l’expérience dans diverses spécialités médicales. Il se forme ainsi dans les services de chirurgie dirigés par les Professeurs Leriche, Kirchner et Zukschwerdt, dans les cliniques médicales dirigées par les Professeurs Ambard, Merklen et Stein, ainsi qu’à la clinique gynécologique de la Reichsuniversität Straßburg dirigée par le Professeur Jacobi. Par ailleurs, il est enrôlé dans l’armée et sert pendant quatre mois en tant que médecin dans le Warthegau (med. Facheinsatz-Ost im Warthegau).

Après avoir obtenu l’examen médical d’État, il travaille pendant environ trois mois comme Assistenzarzt sous la direction du Dr. Irmann au service de chirurgie de l’hôpital municipal de Mulhouse. Le 20 octobre 1943, il est à nouveau incorporé dans l’armée de terre.


Landmarks

Locations

Nationalities

  • German

Confessions

Publications

Relationships

Disciple of

Links to institutions

1Université de Strasbourg, UdS, 1918-1939
Etudiant, 1937 - 1939
2Reichsuniversität Straβburg
student, November 1941 - July 1943
3Universität Heidelberg
student, September 1940 - November 1941
4Heer
Sanitätsdienst, 1942 - 1945
5Université de Strasbourg à Clermont-Ferrand, UdS-CF, 1939-1945
Etudiant, 1939 - 1940
1919-11-29T00:00:00Z
Private life
Birth
1943-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1943-12-17T00:00:00Z
Private life
Examen
1937-01-01T00:00:00Z
1939-01-01T00:00:00Z
Carreer
1941-11-01T00:00:00Z
1943-07-01T00:00:00Z
Carreer
1940-09-01T00:00:00Z
1941-11-01T00:00:00Z
Carreer
1942-01-01T00:00:00Z
1945-01-01T00:00:00Z
Carreer
Heer, Sanitätsdienst,
1939-01-01T00:00:00Z
1940-01-01T00:00:00Z
Carreer
{"selectable":false,"min":"1914-01-01T00:00:00Z"}

References