Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Walter Mutschler

From Commission Historique


Walter Mutschler
First name Walter
Last name Mutschler
Gender masculin
Birth 9 April 1919 (Vöhringen)
Father's occupation Enseignant (Hauptlehrer)

These Die nichtgonorrhoischen Urethritiden beim Mann (Reichsuniversität Straβburg, 1944)
Examen 28 July 1944
Thesis supervisor Willy Leipold
Profession Arzt

Title Dr. med.


Walter Mutschler (1919-?) est un médecin allemand d’origine bavaroise qui a étudié dans les universités de Tübingen, de Fribourg-en-Brisgau, de Strasbourg en Alsace annexée entre 1939 et 1944. Durant ses études à Strasbourg, il débute la préparation d’une thèse de doctorat sous la direction du Professeur Willy Leipold (1893-1973) de la clinique des maladies de la peau et des maladies vénériennes.

Biography

Enfance et scolarité

Walter Mutschler est né le 9 avril 1919 à Vöhringen, une ville de l’ouest de la Bavière, située à une dizaine de kilomètres au sud de la ville wurtembergeoise d’Ulm. Son père, Karl Mutschler, est enseignant dans le secondaire (Hauptlehrer) et vit à Vöhringen avec son épouse Maria née Mürdter.

Walter Mutschler bénéficie d’abord de l’instruction de ses parents dans les premières années de son enfance, puis il entre à l’école primaire (Grundschule) de Vöhringen jusqu’à la fin des années 1920 (probablement jusqu’en 1929). Ensuite, en raison d’une mutation de Karl, la famille Mutschler déménage à Göppingen dans le Wurtemberg. Walter poursuit sa scolarité dans le secondaire au Realgymnasium de cette ville et y obtient quelques années plus tard son baccalauréat (Abitur) au printemps 1937.

Pendant les deux années qui suivent l’obtention de son diplôme, Walter Mutschler se soumet à ses obligations civiques et militaires prévues par la législation de l’État national-socialiste en Allemagne. Il commence par accomplir son service du travail au Reichsarbeitsdienst pendant six mois, puis effectue son service militaire d’active dans la Wehrmacht pendant dix-huit mois. En avril 1939, après avoir été libéré du service militaire et rendu à la vie civile, Walter se destine à une carrière de médecin.


Les études de médecine

Dès le semestre d’été 1939, Walter Mutschler s’immatricule à l’université de Tübingen dans le Wurtemberg et débute sa formation médicale. Avec le début de la guerre en septembre 1939, il est rappelé sous les drapeaux et sert pour une courte période dans la Wehrmacht. En effet, il est vite détaché du service armé afin de poursuivre ses études de médecine à Tübingen. Malgré d’autres « interruptions » dues à son service dans l’armée, il parvient à terminer sa deuxième année et réussit l’examen intermédiaire de médecine (ärztliche Vorprüfung) au cours du printemps 1941.

Pour la suite de son cursus, Walter Mutschler suit le premier semestre clinique à l’université de Freiburg (semestre d’été 1941), puis est muté dans la compagnie étudiante de la Reichsuniversität Strassburg dès son inauguration au semestre d’hiver 1941-1942. Il ne suit que deux semestres en Alsace annexée, avant d’être muté dans la compagnie étudiante de l’université de Tübingen à partir du semestre d’hiver 1942-1943. Après avoir suivi les trois derniers semestres de sa formation universitaire, Walter Mutschler s’apprête à présenter l’examen médical d’État (Staatsexamen) au début de l’année 1944, un examen nécessaire à l’étudiant pour obtenir l’autorisation d’exercer la médecine (Approbation).


La thèse de doctorat de médecine

En 1943-1944, même si Walter Mutschler n’est plus étudiant à la faculté de médecine de la Reichsuniversität Strassburg, mais à celle de l’université de Tübingen, il prépare toutefois une thèse de doctorat de médecine sous la direction du Professeur Willy Leipold (1893-1973) de la clinique pour les maladies de la peau et les maladies vénériennes de la Reichsuniversität Strassburg.

Walter est l’un des 13 doctorants de la Reichsuniversität Strassburg dont les travaux ont été encadrés et supervisés par le professeur Leipold entre 1943 et 1944 dans la capitale alsacienne. En 1944, il publie sa thèse intitulée « L’urétrite non gonorrhéique chez l’homme » (Die nichtgonorrhoischen Urethritiden beim Mann). Se basant sur une bibliographie contenant cinquante-neuf titres de littérature scientifique, il mène une réflexion autour de cette pathologie et cherche à extraire des ouvrages médicaux alors disponibles les principaux éléments de la connaissance médicale d’alors sur cette pathologie.

Plus précisément, son travail permet de rappeler que la dénomination de la maladie examinée ne peut être tolérée que si l’agent pathogène de la gonorrhée (Trippererreger) peut être exclue lors du diagnostic médical et clinique. Il montre également que le tableau clinique de la maladie ainsi que ses éventuelles séquelles ne différent pas fondamentalement de ceux de la gonorrhée. De plus, il met en évidence les multiples causes de l’urétrite non gonorrhéique, allant des causes mécaniques, chimiques, bactériennes, virales à d’autres maladies infectieuses comme le typhus, la malaria, la dysenterie ou encore la rougeole, etc. Toutefois, dans quelques formes de la maladie, l’élément déclencheur et la cause restent méconnus comme dans le cas de l’urétrite de Waelsch par exemple. Enfin, il met en exergue qu’il « est indispensable de connaître la raison de l’écoulement [dû à l’urétrite non gonorrhéique], afin d’administrer le traitement médical approprié ».


Lebenslauf « brut »

Am 9. April 1919 wurde ich in Vöhringen als Sohn des Hauptlehrers Karl Mutschler und seiner Ehefrau Maria geb[orene] Mürdter geboren. Daselbst besuchte ich die Grundschule und trat nach Versetzung meines Vaters in Göppingen in das Realgymnasium ein. Im Frühjahr 1937 legte ich dort das Abitur ab und genügte anschließend meiner Arbeitsdienstpflicht und Wehrpflicht. Im April 1939 wurde ich aus dem aktiven Wehrdienstes entlassen und immatrikulierte mich an der Universität Tübingen. Zu Beginn des Krieges wurde ich wieder zur Wehrmacht einberufen, studierte dann nebendienstlich mit Unterbrechungen in Tübingen und nach bestandener ärztliche Vorprüfung im Frühjahr 1948 in Freiburg i[m] Br[eisgau]. Zu Beginn des Wintersemesters 1941/42 wurde ich zur Studentenkompanie Straßburg versetzt und hatte dort 2 Semester belegt. Im Wintersemester 1942/43 wurde ich zur Studentenkompanie Tübingen versetzt. Daselbst gedenke ich am Ende des Wintersemesters 1943/44 das Staatsexamen abzulegen.


Landmarks

Locations

Nationalities

  • German

Confessions

Publications

Relationships

Disciple of

Links to institutions

1Universität Tübingen
student, 1 April 1939 - March 1941
student, 1 October 1942 - 30 March 1944
2Reichsuniversität Straβburg
student, 1 October 1941 - 30 September 1942
3Wehrmacht
Soldat, September 1939 - 8 May 1945
4Universität Freiburg-im-Breisgau
student, 1 April 1941 - 30 September 1941
1919-04-09T00:00:00Z
Private life
Birth
1944-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1944-07-28T00:00:00Z
Private life
Examen
1939-04-01T00:00:00Z
1941-03-01T00:00:00Z
Carreer
1942-10-01T00:00:00Z
1944-03-30T00:00:00Z
Carreer
1941-10-01T00:00:00Z
1942-09-30T00:00:00Z
Carreer
1939-09-01T00:00:00Z
1945-05-08T00:00:00Z
Carreer
Wehrmacht, Soldat,
1941-04-01T00:00:00Z
1941-09-30T00:00:00Z
Carreer
{"selectable":false,"min":"1914-01-01T00:00:00Z"}

References