Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Alfons Sorg

From Commission Historique


Alfons Sorg
First name Alfons
Last name Sorg
Gender masculin
Birth 7 July 1917 (Landsweiler-Reden/Saar)
Father's occupation Fonctionnaire des chemins de fer (Eisenbahnbeamte)

These Kriegsaneurysmen (Reichsuniversität Straβburg, 1944)
Examen 5 October 1944
Thesis supervisor Ludwig Zukschwerdt
Profession Arzt

Title Dr. med.


Biography

Enfance et scolarité

Alfons Sorg est né le 7 juillet 1917 à Landsweiler-Reden, une localité située dans le bassin minier de la Sarre. Son père, Alfons Sorg, était fonctionnaire des chemins de fer (Eisenbahnbeamte).

C’est dans la ville de Deux-Ponts qu’Edwin effectue l’ensemble de sa scolarité à l’Oberrealschule, obtenant son baccalauréat (Reifeprüfung) en 1937. Comme à l’accoutumée dans l’Allemagne nazie, Edwin se soumet pendant six mois au service du travail obligatoire (Arbeitsdienstpflicht), puis effectue son temps de service militaire (Militärdienstzeit) pendant deux années supplémentaires.


Les études de médecine

En janvier 1940, une fois dégagé de ses obligations militaires et civiques, Edwin débute des études de médecine à l’université de Marbourg. Il accomplit la suite de son cursus médical préclinique à l’université de Giessen, où il réussit l’examen intermédiaire de médecine (ärztliche Vorprüfung) en mars 1941.

Pour la seconde partie de son cursus universitaire, caractérisé par les semestres dits cliniques, Edwin s’immatricule à la Reichsuniversität Straßburg en Alsace annexée. En 1944, il complète sa formation médicale par la rédaction d’une thèse de doctorat de médecine sous la direction du Professeur Ludwig Zukschwerdt, de la clinique chirurgicale de Strasbourg. Dans sa thèse intitulée « Anévrismes de guerre » (Kriegsaneurysmen), Sorg est l’un des rares doctorants de Zukschwerdt à évoquer explicitement la guerre et ses dommages.


La thèse de doctorat de médecine

Plus précisément, il s’intéresse aux anévrismes artériels causés par des blessures de guerre. Dans un premier temps, il développe la symptomatologie et la physiopathologie des pseudo-anévrismes et des anévrismes artérioveineux, avant de décrire les répercussions cardiaques et les rapports circulatoires des zones situées en distalité des anévrismes artérioveineux. Alfons souligne par ailleurs l’importance de l’oscillométrie et de l’artériographie dans l’établissement du diagnostic et la réalisation du geste chirurgical. Enfin, sur la base de huit cas cliniques observés à Strasbourg (et opérés par Zukschwerdt), Sorg met en avant les avantages de la suture des vaisseaux comme traitement de choix des anévrismes artériels.

On notera tout particulièrement que Sorg fait référence à un prisonnier (Strafgefangener) nommé Arnold Emil. Le 4 janvier 1942, celui-ci avait été blessé par balles à multiples reprises par la police lors d’une tentative de fuite. S’il avait été initialement pris en charge par le Gefangenenarzt (médecin du camp de prisonniers), Arnold a été admis à la clinique le 6 mars, puis opéré par Zukschwerdt cinq jours plus tard. Malheureusement, on ne trouve aucune information sur la provenance exacte de ce détenu.

Dans sa thèse, il remercie également le médecin-capitaine de la Luftwaffe, le Dr. Langemeyer et le médecin-lieutenant Dr. Wilhelm pour leurs conseils et leur soutien dans son travail. Il remercie également le Zentralarchiv für Wehrmedizin de Berlin pour la mise à disposition de dossiers médicaux de certains patients. Parmi les thèses encadrées par Zukschwerdt, d’ailleurs chirurgien consultant de la Luftwaffe, on remarque quelques travaux évoquant et traitant directement la guerre, comme ceux de Caspers et Kimbacher, s’intéressant aux fractures balistiques survenues lors de combats aériens en 1940 et 1941, ou celui de Schubert montrant l’importance de la guérison rapide et efficace des lésions tendineuses de la main pour soutenir l’effort de guerre.

Dans le curriculum vitae accompagnant le manuscrit de sa thèse, Edwin indique qu’il se trouve au neuvième semestre universitaire et qu’il « envisage de présenter l’examen médical d’État (medizinisches Staatsexamen) à l’été 1944 ».


Landmarks

Locations

Nationalities

Confessions

Publications

Relationships

Disciple of

Links to institutions

1Universität Marburg
student, January 1940 - October 1940
2Universität Gießen
student, October 1940 - 30 September 1941
3Reichsuniversität Straβburg
student, 1 October 1941 - 1944
1917-07-07T00:00:00Z
Private life
Birth
1944-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1944-10-05T00:00:00Z
Private life
Examen
1940-01-01T00:00:00Z
1940-10-01T00:00:00Z
Carreer
1940-10-01T00:00:00Z
1941-09-30T00:00:00Z
Carreer
1941-10-01T00:00:00Z
1944-01-01T00:00:00Z
Carreer
{"selectable":false,"min":"1912-01-01T00:00:00Z"}

References