Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Helmut Schempp

From Commission Historique


Helmut Schempp
First name Helmut
Last name Schempp
Gender masculin
Birth 1 January 1919 (Kirchheim/Teck)
Father's occupation Commerçant (Kaufmann)

These Stilldauer und Stillhäufigkeit in Straβburg. Nach Feststellungen bei den Neugeborenen des Jahres 1941 (Reichsuniversität Straβburg, 1943)
Examen 26 October 1943
Thesis supervisor Kurt Hofmeier
Profession Arzt

Title Dr. med.


Helmut Schempp was born in 1919 in Kirchheim/Teck. He began his medical studies in the University of Tübingen in 1939. In March 1940 he was drafted by the Wehrmacht and spent some months with troops in the Protectorate and the Generalgouvernement. In 1941 he returned to Tübingen to complete his doctors exams, and became the commander of the Studentenkompanie Tübingen. He attended the opening of the Reichsuniversität Straβburg in 1941 and added a Studentenkompagnie for Straβburg. He sat his state exams in Straβburg in 1943.

Biography

Enfance et scolarité

Helmut Schempp est né le 1er janvier 1919 à Kirchheim unter Teck dans le Wurtemberg. Il est le deuxième fils du commerçant Heinrich Schemp. Durant son enfance, la famille déménage à deux reprises et s’installe d’abord à Göppingen, une ville située au nord-est de sa ville natale, puis à Reutlingen au cœur du Jura souabe.

En 1929, alors qu’il est âgé de dix ans, il entre au Realgymnasium de Göppingen, puis au Humanistisches Gymnasium Friedrich-List-Oberschule de Reutlingen jusqu’à ses dix-huit ans. Au printemps de l’année 1937, il réussit son baccalauréat (Reifeprüfung).

Comme l’exigeait la loi nationale-socialiste, une fois diplômé du secondaire, Helmut effectue pendant six mois son service du travail obligatoire au Reichsarbeitsdienst. Il accomplit ensuite son service militaire pendant environ un an et demi, jusqu’au début de l’année 1939.


Les études de médecine

Une fois dégagé de ses obligations civiques et militaires, Helmut décide d’entamer des études de médecine. Il s’inscrit à la faculté de médecine de l’université de Tübingen et suit le semestre d’été 1939 avant de se rendre à l’université de Munich pour le semestre suivant. Après avoir terminé la première année de son cursus, Helmut retourne à Tübingen jusqu’à son incorporation dans la Wehrmacht en mars 1940.

Il se retrouve d’abord affecté pendant quelques mois dans une unité stationnée dans le Protectorat de Bohême et de Moravie, avant d’être versé dans une unité (Truppenteil) envoyée à l’ouest de l’Europe. Par la suite, il est intégré dans une troupe d’occupation (Besatzungstruppe) basée dans le Gouvernement général en Pologne.

À l’hiver 1940-1941, Helmut bénéficie d’une permission pendant laquelle il retourne sur les bancs de l’université à Tübingen pour terminer la deuxième année de sa formation médicale. À l’issue du semestre d’hiver, il réussit l’examen intermédiaire de médecine (ärztliche Vorprüfung).

Pour la suite de son parcours médical, Helmut est affecté à la compagnie étudiante de Tübingen, où il suit le premier semestre clinique. Dès l’ouverture de la Reichsuniversität Straßburg à l’automne 1941, il obtient une mutation et se retrouve transféré dans une compagnie étudiante de Strasbourg dès le semestre d’hiver 1941-1942. Il poursuit son cursus en Alsace et prévoit de présenter l’examen médical d’État (Staatsexamen) à l’été 1943 à l’issue du dernier semestre.


La thèse de doctorat de médecine

En 1943, Helmut entreprend de compléter sa formation universitaire par la rédaction d’une thèse de doctorat de médecine. Sous la codirection du Professeur Kurt Hofmeier de la clinique infantile et du Professeur Otto Busse de la clinique gynécologique, Helmut travaille sur « la fréquence et la durée de l’allaitement à Strasbourg, d’après les constatations faites sur les nouveau-nés de l’année 1941 » (Stillhäufigkeit und Stilldauer in Strassburg. Nach Feststellungen bei den Neugeborenen des Jahres 1941).

Sur les 4182 naissances enregistrées à Strasbourg, Helmut parvient à identifier un groupe de 2008 enfants qui ont été nourris au sein de leur mère. Toutefois, il réduit son groupe d’étude en retranchant les enfants qui n’ont pas pu être observés par les services de santé jusqu’à la fin de la période d’allaitement (397 enfants) et ceux qui n’ont pas encore été sevrés au moment de son étude (84).

Ainsi, Schempp dispose d’un ensemble de 1527 enfants et parvient à déterminer la durée d’allaitement qui se décompose comme suit :

tra:Schempp-Ta-1

Ce tableau montre que plus de la moitié des mères ont arrêté l’allaitement après avoir allaité pendant trois mois. De plus, plus de 80% des enfants qui ont été nourris au sein de leur mère ont été sevrés au moins six mois après le début de l’allaitement.

Il s’intéresse également à l’apport alimentaire de l’enfant et identifie 1419 enfants sur les 2008, soit 70,7% qui ont été exclusivement nourris au sein de leur mère, tandis que 407 enfants ont bénéficié d’une autre alimentation (et dans 184 cas, la nature de l’apport alimentaire n’a pas pu être identifié). Dans cette nouvelle configuration, sur les 1419 qui ont été uniquement allaités, la durée de l’allaitement se divise comme suit :

tra:Schempp-Ta-2


Dans la suite de son travail, Helmut s’interroge sur les raisons pour lesquelles certaines mères n’allaitent pas leur enfant. La cause principale est l’hypogalactie, puis s’ensuivent dans l’ordre de fréquence une maladie de la mère, une maladie de l’enfant, un mamelon ombiliqué (Hohlwarzen). Il peut aussi arriver que l’activité professionnelle de la mère rende impossible l’allaitement ou qu’une d’une sage-femme l’ait déconseillé à la mère. Un autre motif avancé est que l’enfant (bien souvent illégitime) ait pu être pris en charge par un établissement ou qu’il ait été recueilli par des proches. Enfin, dans deux cas, l’allaitement s’est avéré impossible à cause du décès de la mère. Ces raisons sont peu ou prou les mêmes qui justifient l’arrêt précoce de l’allaitement.


Landmarks

Locations

Nationalities

  • German

Confessions

Publications

Relationships

Disciple of

Links to institutions

1Universität Tübingen
student, 1 April 1939 - 30 September 1939
student, 1 January 1940 - 30 March 1940
student, 1 October 1940 - 30 September 1941
2Universität München
student, 1 October 1939 - 31 December 1939
3Reichsuniversität Straβburg
student, 1 October 1941 - 1943
1919-01-01T00:00:00Z
Private life
Birth
1943-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1943-10-26T00:00:00Z
Private life
Examen
1939-04-01T00:00:00Z
1939-09-30T00:00:00Z
Carreer
1940-01-01T00:00:00Z
1940-03-30T00:00:00Z
Carreer
1940-10-01T00:00:00Z
1941-09-30T00:00:00Z
Carreer
1939-10-01T00:00:00Z
1939-12-31T00:00:00Z
Carreer
1941-10-01T00:00:00Z
1943-01-01T00:00:00Z
Carreer
{"selectable":false,"min":"1914-01-01T00:00:00Z"}

References

À propos de cette page

Rédaction : ©Ashshalvey, ©Loïc Lutz