Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Walter Schreck

From Commission Historique


Walter Schreck
First name Walter
Last name Schreck
Gender masculin
Birth 12 September 1916 (Stuttgart)
Father's occupation Enseignant (Oberlehrer)

These Das Granulosablastom (Reichsuniversität Straβburg, 1944)
Examen 5 June 1944
Thesis supervisor Hans Jacobi
Profession Arzt

Title Dr. med.


Biography

Walter Schreck est né le 12 septembre 1916 à Stuttgart dans le Wurtemberg. Son père, Eugen, était enseignant dans le secondaire (Oberlehrer). Il effectue toute sa scolarité dans sa région natale et fréquente d’abord l’école élémentaire (Volksschule) à Unterboihingen, un village situé au sud-est de Stuttgart. Il se rend ensuite à Göppingen, où il entre à l’Oberrealschule, jusqu’à l’obtention de son baccalauréat (Reifeprüfung) en 1937.

Entre 1937 et 1939, Walter effectue son service militaire, avant d’entamer des études de médecine à l’université d’Heidelberg. Il part ensuite étudier à l’université de Munich, où il obtient, en janvier 1941, l’examen intermédiaire de médecine (ärztliche Vorprüfung), qui marque la fin des deux premières années de son cursus universitaire.

À compter du mois d’octobre 1941, Schreck est immatriculé à la Reichsuniversität Straßburg nouvellement créée en Alsace annexée. En 1943-1944, il complète sa formation médicale par la rédaction d’une thèse de doctorat de médecine sous la direction du Professeur Jacobi de la clinique gynécologique.

Dans sa thèse, intitulée Das Granulosablastom, Schreck décrit d’abord la pathologie sous divers angles. À la lumière de la littérature scientifique, il propose d’abord la présentation de la tumeur d’après des observations microscopiques. Il décrit ensuite le tableau clinique, avant d’expliciter les diagnostics, le traitement et le pronostic concernant l’évolution de la pathologie à l’issue de la thérapie.

Schreck effectue ensuite une analyse de cas et indique qu’entre le 1er avril 1941 et le 31 septembre 1942, 26 cas de tumeurs ovariennes (Ovarialtumoren) ont été enregistrés à la clinique gynécologique allemande de Strasbourg. Quinze femmes (57,7%) admises à la clinique présentaient une tumeur ovarienne maligne, dont huit étaient précisément des carcinomes ovariens primaires (primäre Ovarialcarcinome). Les onze autres femmes (42,3%) présentaient des formes bénignes, principalement des cystadenomes simples (Kystadenoma simplex, cinq cas) et pseudo mucineux (Pseudo-mucin. Kystadenomen, trois cas).

Parmi l’ensemble de ces cas, Schreck détaille plus précisément sept d’entre eux (26,9%) qui concernent des tumeurs des cellules de la granulosa (Granulosazelltumoren), classées dans la catégorie des tumeurs malignes. Il retrace les antécédents médicaux, les symptômes dont souffre la patiente, le diagnostic, les résultats de clichés radiographiques et d’analyses histologiques.

Dans le curriculum vitae accompagnant le manuscrit de sa thèse, il écrit envisager de présenter l’examen médical d’État (medizinisches Staatsexamen) à l’issue du semestre d’hiver 1943-1944, un examen qui ouvre possibilité d’obtenir l’autorisation d’exercer la médecine (Approbation).


Landmarks

Locations

Nationalities

  • German

Confessions

Publications

Relationships

Disciple of

Links to institutions

1Universität Heidelberg
student, 1 April 1939 - 1940
2Universität München
student, 1940 - October 1941
3Reichsuniversität Straβburg
student, October 1941 - 1944
1916-09-12T00:00:00Z
Private life
Birth
1944-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1944-06-05T00:00:00Z
Private life
Examen
1939-04-01T00:00:00Z
1940-01-01T00:00:00Z
Carreer
1940-01-01T00:00:00Z
1941-10-01T00:00:00Z
Carreer
1941-10-01T00:00:00Z
1944-01-01T00:00:00Z
Carreer
{"selectable":false,"min":"1911-01-01T00:00:00Z"}

References

À propos de cette page

Rédaction : ©Loïc Lutz