Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Werner Maurer

From Commission Historique


Werner Maurer
First name Werner
Last name Maurer
Gender masculin
Birth 11 March 1918 (Stuttgart)
Father's occupation Fonctionnaire arpenteur (Regierungsvermessungsrat)

These Erfahrungen mit der Elektrokrampftherapie (Reichsuniversität Straβburg, 1944)
Examen 13 June 1944
Thesis supervisor Nikolaus Jensch
Profession Arzt

Title Dr. med.


Werner Maurer (1918-?) est un médecin allemand originaire de Stuttgart. Il a étudié aux universités de Tübingen, de Munich et à la Reichsuniversität Strassburg en Alsace annexée entre 1939 et 1944). Sous la direction de Nikolaus Jensch (1913-1964), maître de conférences (Dozent) à la clinique psychiatrique de Strasbourg, Werner Maurer rédige une thèse de doctorat de médecine intitulée « Expériences avec l’électroconvulsiothérapie ».

Biography

Enfance et scolarité

Werner Maurer est né le 11 mars 1918 à Stuttgart dans le Royaume de Wurtemberg. Fils d’un fonctionnaire arpenteur (Regierungsvermessungsrat) prénommé Hermann et de son épouse Emma, née Gebhard, Werner Maurer grandit et passe toute son enfance ainsi que son adolescence dans sa ville natale.

Vers l’âge de sept ans, Werner débute sa scolarité et fréquente pendant quatre années l’une des écoles primaires (Grundschule) de Stuttgart entre 1925 et 1929. Au printemps 1929, il entre dans le secondaire au Dillmann-Realgymnasium jusqu’à l’obtention de son baccalauréat (Reifeprüfung) huit ans plus tard, en mars 1937.

À l’issue de sa scolarité, Werner Maurer consacre les deux années qui suivent l’obtention de son diplôme à l’accomplissement de ses devoirs civiques et militaires, tel que le prévoit la loi de l’État national-socialiste. Il commence tout d’abord par effectuer son service du travail obligatoire au Reichsarbeitsdienst pendant une durée de six mois, puis est incorporé dans l’armée pour faire son service militaire pendant un an et demi.


Les études de médecine

Ce n’est qu’au début de l’année 1939, une fois libéré du service actif, que Werner Maurer peut commencer ses études de médecine. Il s’inscrit à la faculté de médecine de l’université de Tübingen dans son Wurtemberg natal dès le semestre d’été 1939. Il suit le premier semestre, mais avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale au début du mois de septembre 1939, Werner Maurer poursuit son cursus à l’université de Munich, où il termine sa première année d’étude fin 1939.

En janvier 1940, Werner Maurer est à nouveau mobilisé dans l’armée et participe à la campagne de France (Westfeldzug). À la fin de celle-ci, fin juin 1940, il reçoit des autorités militaires une permission pour poursuivre ses études et effectuer sa deuxième année de médecine. Il retourne ainsi à l’université de Tübingen et suit les troisième et quatrième semestres jusqu’à l’obtention de l’examen intermédiaire de médecine (ärztliche Vorprüfung), probablement au début de l’année 1941.

Pour la suite de son cursus et plus précisément le début du cycle clinique, Werner Maurer reste immatriculé à l’université de Tübingen, mais est versé dans une compagnie étudiante. À la suite du premier semestre clinique (semestre d’été 1941), il obtient une mutation dans la compagnie étudiante de Strasbourg et s’inscrit à la faculté de médecine de la Reichsuniversität Strassburg dès son inauguration au semestre d’hiver 1941-1942. C’est en Alsace annexée qu’il suit la fin de son cursus universitaire et qu’il envisage de présenter l’examen médical d’État (Staatsexamen), certainement à l’issue du dixième et dernier semestre de sa formation médicale.


La thèse de doctorat de médecine

Durant ses études à Strasbourg entre fin 1941 et début 1944, Werner Maurer décide de compléter sa formation académique en préparant une thèse de doctorat de médecine. Comme directeur de thèse, il choisit Nikolaus Jensch (1913-1964), Dozent et directeur par intérim (kommissarischer Direktor) à la clinique psychiatrique de la Reichsuniversität Strassburg. Sa thèse, publiée en 1944, est intitulée « Expériences avec l’électroconvulsiothérapie » (Erfahrungen mit der Elektrotherapie).

Pour réaliser son étude, Werner Maurer commence par une introduction historique dans laquelle il revient sur le traitement de la schizophrénie et sur le développement des électrochocs. Il décrit ensuite l’ensemble du matériel nécessaire à cette méthode thérapeutique, précisant qu’à la clinique psychiatrique de la Reichsuniversität Strassburg, c’était un « appareil spécialisé » (Spezialgerät) produit par la firme suisse « M.I. Purtschert & Co » de Lucerne qui était utilisé. Werner Maurer, explique qu’« en lui-même, l’appareil est très pratique et facile à utiliser, et permet de travailler rapidement et proprement ». Werner Maurer détaille les différentes composantes de l’appareil et la manière de l’utiliser, à l’aide de schémas techniques et d’explications pertinentes.

Werner Maurer évoque ensuite le déroulement de la séance avec la crise (Anfall), mais aussi les diverses complications pouvant survenir à la suite d’un tel traitement, ainsi que les réussites de la thérapie par électrochocs. À chaque fois, il illustre ses propos à l’aide d’exemples issus de la bibliographie scientifique rassemblée (composée de plus de soixante-dix titres), mais aussi de cas cliniques observés à la clinique strasbourgeoise.


Lebenslauf « brut »

Ich wurde am 11. März 1918 als Sohn des Regierungsvermessungsrates Hermann Maurer und seiner Ehefrau Emma, geborene Gebhard, in Stuttgart geboren.

Nach 4jährigem Grundschulbesuch trat ich im Frühjahr 1929 in das Dillmann Realgymnasium in Stuttgart ein, wo ich im März 1937 das Reifeprüfung ablegte. Zunächst genügte ich meiner Arbeitsdienstpflicht und aktiven Wehrpflicht, um dann im Frühjahr 1939 mit dem Studium der Medizin an der Universität Tübingen zu beginnen. Bei Ausbruch des Krieges studierte ich noch ein Semester an der Universität München. Im Januar 1940 wurde ich wieder eingezogen und machte den Westfeldzug mit. Nach dessen Beendigung erfolgte meine Beurlaubung zur Ablegung der ärztlichen Vorprüfung, der ich mich nach Absolvierung des 3. und 4. Semesters in Tübingen unterzog. Während des 5. Semesters wurde ich zur Studentenkompanie Tübingen, bei Eröffnung der Reichsuniversität Straßburg, zur Studentenkompanie Straßburg versetzt. Hier absolvierte ich mein 6. bis 8. Semester und ich gedenke auch hier mein Staatsexamen abzulegen.


Landmarks

Locations

Nationalities

  • German

Confessions

Publications

Relationships

Disciple of

Links to institutions

1Universität Tübingen
student, 1 April 1939 - 30 September 1939
student, 1940 - 30 September 1941
2Reichsuniversität Straβburg
student, 1 October 1941 - 1944
3Universität München
student, September 1939 - January 1940
4Wehrmacht
Soldat, January 1940 - July 1940
1918-03-11T00:00:00Z
Private life
Birth
1944-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1944-06-13T00:00:00Z
Private life
Examen
1939-04-01T00:00:00Z
1939-09-30T00:00:00Z
Carreer
1940-01-01T00:00:00Z
1941-09-30T00:00:00Z
Carreer
1941-10-01T00:00:00Z
1944-01-01T00:00:00Z
Carreer
1939-09-01T00:00:00Z
1940-01-01T00:00:00Z
Carreer
1940-01-01T00:00:00Z
1940-07-01T00:00:00Z
Carreer
Wehrmacht, Soldat,
{"selectable":false,"min":"1913-01-01T00:00:00Z"}

References

À propos de cette page

Rédaction : ©Loïc Lutz