Chronos chronos left.png
Rusmed logo color.png
Chronos chronos right.png

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Wilhelm Zeh

From Commission Historique


Wilhelm Zeh
First name Wilhelm
Last name Zeh
Gender masculin
Birth 3 November 1915 (Kirn an der Nahe (Rhénanie-Palatinat))
Father's occupation Chimiste (Doktoringenieur)

These Ergebnisse der blutigen und unblutigen Behandlung der Unteramschaftbrüche unter besonderer Berücksichtigung der Dauerzugbehandlung (Reichsuniversität Straβburg, 1944)
Examen 25 September 1944
Thesis supervisor Ludwig Zukschwerdt
Profession Arzt

Title Dr. med.


Wilhelm Zeh (1917-?) est un médecin allemand qui, après avoir entamé des études de droit et de sciences politiques à Fribourg-en-Brisgau, a fait ses études de médecine à l’université en pleine guerre. En 1939, il débute sa formation médicale à l’université de Munich et se rend ensuite à Marbourg, où il termine le premier cycle du cursus en réussissant l’examen de la ärztliche Vorprüfung (1941).

À compter du semestre d’hiver 1941-1942, Zeh s’immatricule à la Reichsuniversität Straβburg nouvellement créée en Alsace annexée et suit la totalité du cursus clinique, jusqu’à l’obtention, en septembre 1944, de l’examen médical d’État (medizinisches Staatsexamen) et la présentation de sa thèse de doctorat de médecine réalisée sous la direction du professeur Ludwig Zukschwerdt (1902-1974). Wilhelm Zeh est le mari d’Hildegard Zeh, née Seitz, une étudiante en médecine et doctorante de la Reichsuniversität Straβburg.

Biography


Enfance et scolarité

Wilhelm Zeh est né le 3 novembre 1915 à Kirn-an-der-Nahe, une ville allemande située autrefois dans la province rhénane du Royaume de Prusse. Il est le fils d'un chimiste, le Doktoringenieur (Dr. Ing.) Ludwig Zeh, et de son épouse, Anna Zeh, née Schad.

Élevé dans une famille cultivée, Wilhelm Zeh passe son enfance dans dans sa région natale et débute sa scolarité obligatoire en fréquentant pendant quatre années l'école élémentaire (Volksschule). Après un déménagement, il entre dans le secondaire et poursuit sa scolarité au Carl-Duisberg-Reformgymnasium de Leverkusen dans les années 1920-1930. À l’âge de dix-sept ans, il termine les douze années de sa scolarité et obtient son baccalauréat (Reifezeugnis) le 26 mars 1935.

Comme le prévoit la législation nationale-socialiste depuis 1935, Wilhelm Zeh se soumet dès l’obtention de son baccalauréat au service du travail obligatoire (RAD), puis accomplit son service militaire dans la Wehrmacht.

Les études de médecine

Une fois dégagé de ses obligations civiques et militaires, Wilhelm Zeh entame dans un premier temps des études supérieures à l’université de Fribourg-en-Brisgau. Il se tourne d'abord vers le droit et les sciences politiques, puis, à l'automne 1939, Zeh change de domaine et débute une formation médicale à l'université de Munich. Mobile géographiquement, Zeh achève les quatre semestres de la première partie de ses études médicales par l'obtention, le 27 avril 1941, de l'examen de premier cycle (ärtzliche Vorpfügfung) à l'université de Marbourg.

Dès le semestre d’hiver 1941-1942 et l’inauguration de la Reichsuniversität Straβburg en Alsace annexée, Zeh poursuit à Strasbourg sa formation universitaire et accomplit l’intégralité du cursus clinique. Domicilié au Dietrichstaden 1 à Strasbourg, il travaille alors à la clinique chirurgicale dirigée par le professeur Ludwig Zuckschwerdt (1902-1974)[1]. En septembre 1944, à l’issue du semestre d’été 1944, il obtient l’examen médical d'État (medizinische[s] Staatsexamen), clôturant le deuxième cycle des études médicales.

La thèse de doctorat de médecine

Durant ses études à Strasbourg, Wilhelm Zeh entreprend de parachever sa formation universitaire en préparant une thèse de doctorat de médecine. Sous la direction du professeur Ludwig Zukschwerdt, il rédige une thèse intitulée « Résultats du traitement des fractures diaphysaires de l'avant-bras avec et sans saignements, avec une attention particulière au traitement prolongé par traction » (Ergebnisse der blutigen und unblutigen Behandlung der Unterarmschaftsbrüche unter besonderer Berücksichtigung der Dauerzugbehandlung). Pour effectuer son travail, le doctorant s’appuie sur un total de 114 cas cliniques soignés dans les services de chirurgie et de traumatologie entre la fin de l’année 1940 et le début de l’année 1944.

Vie privée

Wilhelm Zeh est le mari d’Hildegard Zeh, née Seitz, une étudiante en médecine et doctorante en ophtalmologie à la Reichsuniversität Straßburg. Tous deux se marient à Strasbourg le 14 décembre 1943[2].


Loïc Lutz


Landmarks

Locations

Nationalities

  • German

Confessions

Publications

  • Zeh, Wilhelm. Ergebnisse der blutigen und unblutigen Behandlung der Unterarmschaftbrüche unter besonderer Berücksichtigung der Dauerzugbehandlung. Diss. med.. Strassburg, 1944

Relationships

Disciple of

Spouse of

Links to institutions

1Universität Freiburg-im-Breisgau
student, 1 November 1936 - 31 October 1939
2Reichsuniversität Straβburg
student, 1 November 1941 - September 1944
3Universität München
student, 1 November 1939 - 31 March 1940
4Universität Marburg
student, 1 April 1940 - 31 October 1941
1915-11-03T00:00:00Z
Private life
Birth
1944-01-01T00:00:00Z
Private life
Thesis
1944-09-25T00:00:00Z
Private life
Examen
1936-11-01T00:00:00Z
1939-10-31T00:00:00Z
Carreer
1941-11-01T00:00:00Z
1944-09-01T00:00:00Z
Carreer
1939-11-01T00:00:00Z
1940-03-31T00:00:00Z
Carreer
1940-04-01T00:00:00Z
1941-10-31T00:00:00Z
Carreer
{"selectable":false,"min":"1910-01-01T00:00:00Z"}

References

  • aieu



À propos de cette page

Rédaction : ©Loic.lutz



  1. Sur la présence de Wilhelm Zeh à la Reichsuniversität Straβburg, on renvoie notamment aux travaux originaux non publiés de Tania Élias
  2. ADBR, 4E482/1283, État civil de Strasbourg, Tables des mariages (1943-1952), Acte de mariage de Wilhelm Zeh et Hildegard Seitz, 14 décembre 1943, Acte n°1454/1943